Passerelle box domotique/Monde extérieur (2/n)

Mon idée du moment est de placer un ou plusieurs Raspberry PI entre la box domotique (Vera3 pour ce qui me concerne) et le monde extérieur. Ainsi, pour à peine plus cher qu’un module zWave, je compte sérieusement étendre les possibilité de mon installation…

Cet article traite de l’installation système sur le Raspberry….

Deuxième partie : le système de la plateforme.

Maintenant que le hardware est en place, nous allons pouvoir nous attaquer à la partie logicielle. De nombreux tutoriels exhaustifs existent sur Internet qui expliquent la mise en oeuvre d’un Raspberry PI, c’est pourquoi je resterai sommaire dans celle-ci.

carte SD Raspbian

Il nous faut commencer par récupérer le système d’exploitation à installer : sur la page web de raspberrypi.org, télécharger la dernière version de Raspbian et décompressez-la dans le répertoire de votre choix (en faisant un clic-droit « Extraire tout » par exemple)

win32diskimagerEnsuite, il nous faut télécharger la dernière version en date de win32diskimager (je me contente ici de mon cas d’utilisation : installation depuis un PC).

Il faut ensuite installer win32diskimager (en faisant clic-droit « Exécuter en tant qu’administrateur »). Sur le premier écran, cliquer sur « Next », puis sélectionner « I accept the agreement » sur le deuxième avant de faire « Next » 4 fois pour finir par cliquer sur « Install ». On peut enfin désélectionner « view README.txt » avant de cliquer sur « Finish » : win32DiskImager se lance.

win32diskimager-dialogIl faut maintenant sélectionner le fichier de la distribution Raspbian décompressé plus tôt (dans le champ « Image File », en passant par le petit dossier bleu à sa droite) et le la carte microSD qui sera connectée au PC (en la sélectionnant dans le menu « Device »). Cliquer ensuite sur « Write » et confirmer l’effacement total de la carte microSD (Bien vérifier que la lettre de lecteur choisie soit la bonne).

ejection-usb-proprePatience: L’écriture sur la carte va prendre quelques minutes.. Une fois l’écriture de la carte microSD terminée, l’éjecter du PC proprement et l’insérer dans le Raspberry. Une fois les deux dongles et le câble réseau également branchés sur le Raspberry, le connecter également au courant et attendre une ou deux minutes qu’il démarre correctement.

Premier accès à la passerelle

Il nous faut maintenant repérer le Raspberry sur le réseau. J’utilise la méthode qui me semble la plus pratique et qui ne requiert pas de connexion à un écran. Si cette méthode est infructueuse, il est toujours possible de brancher un clavier au Raspberry et de brancher ce dernier à un écran en HDMI pour faire sa configuration initiale (autrement dit, la fin de cet article).

Trouver l'adresse de la passerelle
Trouver l’adresse de la passerelle

Pour commencer, il nous faut trouver l’adresse IP de la connexion filaire de notre passerelle sur le réseau. Dans mon cas, par exemple, je me rends dans l’interface de ma bBox et je trouve sur le réseau une nouvelle machine qui s’appelle « raspberrypi ». Noter l’adresse IP (192.168.1.33 dans mon exemple) de notre passerelle.

Nota: Si cette action n’aboutit pas, utiliser un écran local comme indiqué plus avant et se rendre au paragraphe « configuration du réseau de la passerelle » ci-dessous.

puttyIl faut maintenant télécharger Putty et le lancer dans la foulée. Dans la page de configuration de Putty qui s’ouvre, entrer simplement l’adresse IP de la passerelle précédemment récupérée dans le champ « Host Name (or IP address) » et cliquer sur « Open ».

Logiquement, une fenêtre va s’ouvrir pour nous prévenir que la clef de la passerelle n’est pas connue et nous proposer de la stocker, cliquer sur « Oui » pour que la question ne nous soit plus posée.

Configuration du réseau de la passerelle

connexion InitialeNous pouvons désormais nous connecter sur le raspberry Pi pour le configurer. Pour ce faire, utiliser le nom « pi » en réponse à la sollicitation « login as: » et utiliser le mot de passe par défaut : « raspberry ».

Commençons par réaliser quelques mise à jour classiques en tapant les commandes suivantes :

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

Accepter (en tapant sur « Y« ) toute invite à mettre à jour le contenu et patienter…

Attention : Pour pouvoir utiliser la détection NFC, ne pas réaliser la mise à jour du système RaspBerry pour le moment : passer la commande apt-get update mais pas la commande apt-get upgrade…

Lancer ensuite l’utilitaire de configuration du Raspberry à l’aide de la commande suivante

sudo raspi-config
  1. raspi-configSélectionner la ligne [1] puis <Ok> pour revenir au menu.
  2. Sélectionner la ligne [8] puis [A2] et <Ok> pour changer le nom de la passerelle par quelque chose de plus facile à repérer sur le réseau (j’utilise par exemple « pidomo »). Valider par <Ok> pour revenir au menu.
  3. Sélectionner la ligne [8] puis [A3] et saisir 16 comme valeur de mémoire pour la carte graphique que nous n’utilisons pas. Valider par <Ok> pour revenir au menu principal.
  4. Valider toutes ces modifications et sortir de l’utilitaire raspi-config en sélectionnant <Finish>.
  5. Sélectionner <Yes> lorsque l’utilitaire nous invite à redémarrer en sortant.

Aprés avoir fermé la fenêtre Putty et s’être reconnecté (attendre quelques secondes que l’expansion du système de fichier ait lieu), nous allons maintenant configurer le réseau WiFi de la passerelle en éditant le fichier wpa_supplicant.conf gràce à la commande suivante

sudo nano /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf

Aller à la fin du fichier et ajouter la déclaration du réseau sans fil comme suit (RESEAUWIFI est à remplacer par le nom du réseau Wifi et CLEFWIFI est à remplacer par la clef de celui-ci – conserver les guillemets) :

network={
ssid="RESEAUWIFI"
psk="CLEFWIFI"
}

Sortir de l’éditeur nano en tapant « Ctrl+X« , « Y » puis « Entrée« .

Nous allons maintenant modifier le fichier « interfaces » pour compléter notre configuration réseau, en lançant la commande suivante:

sudo nano /etc/network/interfaces

Si vous utilisez une adresse IP dynamique (dhcp pour la passerelle), copier simplement le contenu suivant dans le fichier :

auto lo

iface lo inet loopback
iface eth0 inet dhcp

allow-hotplug wlan0
iface wlan0 inet dhcp
wpa-conf /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf
iface default inet dhcp

Pour ma part, j’utilise une adresse IP fixe pour le wifi de ma passerelle et il faut donc customiser au besoin le contenu du fichier selon le modèle suivant :

auto lo
iface lo inet loopback
iface eth0 inet dhcp
allow-hotplug wlan0
iface wlan0 inet static
address 192.168.1.7
netmask 255.255.255.0
gateway 192.168.1.254
wpa-conf /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf
iface default inet dhcp

Astuce : attention à bien indiquer le wpa-conf comme présenté ici pour que le wifi fonctionne !

Pour finir, redémarrer le RaspBerry avec la commande suivante:

sudo reboot

Après une ou deux minutes, le RaspBerry devrait avoir redémarré. fermer la fenêtre putty et essayer de se connecter sur l’adresse Wifi du RaspBerry. Si cette connexion fonctionne, nous en avons fini avec les préparatifs.

Nous pouvons désormais mettre en place la surveillance bluetooth ou la détection d’objets NFC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *