Passerelle box domotique/Monde extérieur (1/n)

Mon idée du moment est de placer un ou plusieurs Raspberry PI entre la box domotique (Vera3 pour ce qui me concerne) et le monde extérieur. Ainsi, pour à peine plus cher qu’un module zWave, je compte sérieusement étendre les possibilité de mon installation…

Commençons par le début : le matériel indispensable….

Première partie : Préparation de la plateforme.

La plateforme cible est un Raspberry PI modèle Pi B+ (Voir sur amazon.fr) que j’ai glissé dans un demi-boitier (Voir sur amazon.fr) dont j’aime beaucoup le concept associant design et gain de place.

Pour monter le boitier, rien de bien compliqué, il faut soigneusement enlever le film plastique protecteur présent sur une face de chaque plaque. Ensuite, les plaques étant numérotées, il suffit de se laisser guider calmement par la feuille/mode d’emploi fournie qui nous indique l’ordre de montage. Une fois l’empilage des éléments réalisé (et incluant bien sur la carte Raspberry PI B+), il ne reste plus qu’à faire passer les tiges plastiques dans les 4 trous aux extrémités et les visser pour les maintenir en place. J’aime bien le résultat !

Le raspBerry PI B+ dans son boitier demi-hauteur avec les 2 dongles branchés.
Le RaspBerry PI B+ dans son boitier demi-hauteur avec les 2 dongles branchés. En plaçant les dongles sur les ports USB du bas, les ports USB restant sont plus aisément accessibles.

Pour amener le Wifi à la passerelle, j’ai choisi un dongle particulièrement discret (et assez peu onéreux – Voir sur amazon.fr). Un mini modèle qui est parfaitement reconnu par le Raspberry et dont je suis à ce jour très satisfait !

Ensuite, un rôle de la plateforme pouvant être de détecter les appareils bluetooth, il lui faudra un dongle Bluetooth. J’ai, la aussi, choisi un modèle discret compatible avec le Raspberry Pi (et bluetooth 4.0 pour d’éventuelles évolutions – Voir sur amazon.fr).

(Si la passerelle doit aussi pouvoir récupérer des informations depuis divers types de badges NFC, il lui fut une carte de détection NFC et des badges.)

Ce serait bête d’oublier…
Pour insérer la MicroSD dans le Raspberry PI B+, retourner celui-ci et pousser jusqu'au "clic"
Pour insérer la MicroSD dans le Raspberry PI B+, retourner celui-ci et pousser jusqu’au « clic »

Pensez aussi à l’alimentation du Raspberry PI qui doit se faire par de l’USB  (1A de préférence) et un câble micro-USB. Le Raspberry étant livré sans aucun câble, il vous faudra aussi ajouter un câble réseau RJ45 standard pour pouvoir le brancher sur votre réseau local le temps de configurer la passerelle.

Si vous n’avez pas de carte mircroSD, il vous faudra vous en procurer une également (inutile de prendre plus grand que 16Go, 8 devraient suffire), ainsi qu’un moyen d’y accéder depuis votre PC (ce peut être un adaptateur, un lecteur dédié, un appareil photo, votre smartphone….)

Voila, c’est tout pour le coté matériel!

Dans le prochain billet, nous allons voir comment procéder à la configuration initiale du Raspberry PI. beaucoup moins cher, mais beaucoup plus long 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *